Hommage à une très vieille dame…

Lien audio : Billet dU 31 mars 2009

Une fois n’est pas coutume… mais aujourd’hui, je voudrais rendre hommage à une très, très vieille dame…une très vieille dame qui malgré son âge plus que vénérable ne cesse d’être en mouvement. Une vieille dame d’une générosité extraordinaire dont la rotondité, autrefois contestée, lui donne aujourd’hui un charme incontestable…. Une vieille dame qui malgré ses presque 5 milliards d’années…n’a nul besoin de botox pour conserver une beauté à couper le souffle… Cette auguste douairière est envoûtante au naturel, quelle que soit l’heure du jour ou de la nuit… Son teint varie selon les lieux ou les saisons et son magnétisme est indéniable… Ses rides nombreuses et magnifiques se nomment cratères, vallées, déserts ou failles océaniques… Elle abrite en son sein la race dite des Humains… Elle les nourrit, les abreuve, les voit se reproduire et se détruire depuis des siècles, bien campée sur son axe de rotation, qui lui permet de valser autour de son indispensable et solaire compagnon… Elle n’a de cesse d’offrir ses richesses, ses minerais, ses trésors… qui à son corps défendant sont loin d’être partagés équitablement… Elle se laisse éventrer de part en part pour donner sans compter… pour satisfaire l’appétit vorace et féroce de ce monstre appelé profit…
Faut-il alors lui en vouloir de parfois se mettre à trembler de colère?…
Mère nourricière au lait abondant, la Pacha Mama, comme la nomment respectueusement les Amérindiens d’Amérique du Sud, a de quoi nourrir tous ses enfants… Mais parce que certains d’entre eux font bombance au détriment des autres, aujourd’hui elle a besoin de reprendre son souffle…
Quand allons-nous comprendre que la Terre ne nous appartient pas et qu’elle mérite respect, gratitude et attention. Quand allons-nous vraiment prendre soin d’elle et cesser de la piller ou d’en faire le dépotoir de nos excès… Je trouve louable mais terrible que nous ayons besoin de marquer d’une croix rouge nos calendriers à l’occasion d’une journée internationale des forêts, de l’eau ou des espèces en voies de disparition, pour réveiller notre conscience… Faut-il à ce point que nous soyons endormis pour honorer la Terre d’une journée mondiale et nous rappeler une fois l’an, qu’elle est en danger… que NOUS sommes en danger à cause de notre comportement avide et irresponsable et que nous allons léguer à la génération naissante, une Terre en lambeaux… Le jour mondial de la Terre est né un 22 avril, il y a 39 ans… et la situation ne fait que s’aggraver. Le 30 mars 2005, l’Unesco a publié la première évaluation des écosystèmes pour le millénaire, un rapport accablant concernant l’impact de l’homme sur la planète. Mais est-il vraiment besoin de rapports pour constater nos dégâts?… Il suffit de regarder, d’écouter… Je suis loin d’être ce qu’on appelle une militante… Mais je tiens profondément à cette Terre dont je suis issue et à laquelle un jour mes cendres se fondront. J’y tiens au nom de la Vie, au nom de mes ancêtres, de mes semblables et surtout au nom d’Éléonore, Charlotte, Aurore, Galaad, Nayelli, Ugo, Romane, Margot, Antonin, Nina-Lou… Au nom de tous les enfants de cette planète qui sont les laboureurs et les semeurs de demain, si tant est qu’il leur reste une Terre… à cultiver…

© Tous droits réservés Sophie Hartung – Mars 2009-

One thought on “Hommage à une très vieille dame…”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *