Le touriste… ce drôle d’animal!

C’est Sans Préliminaires, mais en alexandrins,
Que je viens vous parler, non pas des maringouins
Mais d’une drôle de bibitte à l’allure singulière
Dont l’invasion n’épargne que très peu de frontières…
A la belle saison, armé de prospectus
En avion, en vélo, en train, en autobus,
Pour voir du monument ou se dorer l’ plexus
Le visitus vulgum pecus estivalus…
Prend d’assaut avidement les quatre coins du monde
Tel l’orignal en rut sur une femelle féconde…
Il n’a qu’une obsession de Rome à Saskatoon
Se faire photographier en short et en gougounes!
Mais celui qu’on appelle communément touriste
Est-il à redouter comme l’est le gaz de schiste?
Ou doit-on l’appâter à grand coup de millions
Avec des figurines mi-morse mi-morpion
Qui vantent de Montréal toutes ses activités
Dont son très réputé festival des chantiers ?…

POUR ENTENDRE LA SUITE CLIQUEZ ICI ET RENDEZ-VOUS À 49 min 45s DE L’ENREGISTREMENT DE SANS PRÉLIMINAIRES

© 2011 -Sophie Hartung- tous droits réservés