Comme disait ma grand-mère… Hommage à Boucar Diouf!

A l’occasion de l’anniversaire de Boucar Diouf en mai dernier, voici un extrait du texte en alexandrins que je lui ai composé, enregistré à l’émission des Kiwis et des Hommes le 27 mai 2011…

Avant que de quitter ma jungle parisienne
Et que du grand Québec, je respire l’oxygène
Sous l’arbre Tour Eiffel ma grand-mère me disait :
Pour faire une bonne recette si tu n’as qu’un navet
Ce sera plutôt fade et sans beaucoup d’attrait…
Plus on a d’ingrédients plus on peut cuisiner…
C’est la d’Hiver Cité qui fait l’Africassé-e!
Mais un excellent chef doit savoir faire le Tri
Et choisir avec soin les saveurs qu’il marie…
Tout mélange est un art comme choisir ses amis…
Mais surtout mon enfant n’oublie jamais ceci :
Pour te réconforter : mieux qu’un steak d’orignal
Apprends à déguster une palourde royale!
C’est divinement léger et il n’y a pas d’heure
Pour se faire des kiwis vasodilatateurs!
Car qui te prend par le rire à gorge déployée
Et te donne du plaisir… sans flatter ton point G,
Te guérira de tout, tels les plus grands sorciers!
Qui te fait réfléchir sans se prendre au sérieux
Mérite plus d’attention que nombre de faux-dieux!
Qui pétrit ses paroles, d’humour et de sagesse
Et sait toucher ton cœur… sans effleurer tes fesses…
Est plus digne de confiance qu’un prêcheur à la messe!…

POUR LA SUITE… CLIQUER ICI, VOUS POURREZ VOIR ET ENTENDRE L’INTÉGRALITÉ DU TEXTE POUR BOUCAR À L’ÉMISSION DES KIWIS ET DES HOMMES.

(Allez au 7ème segment de l’émission)