Ode aux nids de poule!

A l’occasion de Pâques, une ode, j’ai composée
Pour toi le mal aimé de nos réseaux routiers…
Tel Jésus mis en croix sous les cris de la foule
C’est sur toi désormais qu’on crie : Mort aux nids d’poule!
Toi, le plus beau symbole de notre urbanité
À qui l’on jette la pierre, je veux te glorifier!
Tu nous rappelles si bien à chaque coin de rue
La grande compétence de nos précieux élus
Qui mettent tous NOS œufs dans leurs petits paniers
Et la bouche en cul d’poule, viennent nous déclarer :
Que nous sommes les mécènes d’un patrimoine unique,
Et que ces trous, ces fentes, ces cratères oniriques
Qui donnent à nos routes cette touche artistique
Sont sans le moindre doute, d’utilité publique!
Nid d’poule démocratique aux multiples vertus
Tu sèmes du bonheur à qui te passe dessus :
A la femme frigide tu donnes des sensations,
A l’impuissant notoire un semblant d’érection…
Tu réveilles le désir de ces couples trop vieux
Qui avec un peu d’chance, feront un tête à queue!…

POUR ENTENDRE LA SUITE CLIQUEZ ICI ET RENDEZ-VOUS À 18 min 26 s DE L’ÉMISSION

© 2011 -Sophie Hartung- tous droits réservés

Gros pied de nez!

La lourdeur du diktat qui gouverne nos formes
Condamnant vertement tout ce qui sort des normes,
J’ai repris à mon compte une tirade fort connue
Dont j’ai un tantinet modifié le contenu…
Il me faut pour ce faire, un homme qui se dévoue
Et accepte verbalement de m’asséner un coup :
En se faisant passer pour un mâle sans esprit
Qui trouvant que je prends bien trop de place ici
Me dirait d’un air bête:
Madame, vous êtes… heu… vous êtes, très…très grosse!
C’est tout? Ah ! Non ! C’est un peu maigre, jeune homme !
Vous auriez pu me dire bien des choses en somme.
En variant le ton, par exemple, tenez:
Agressif: Moi Madame, avec un tel surpoids
Je me ferais sur le champ retirer l’estomac!
Amical: Quel plaisir après un gros chagrin
De venir s’épancher sur vos énormes seins
Et entre vos mamelles s’alléger de sa peine…
Descriptif : C’est une truie ! C’est une vache, une baleine !
Que dis-je, une baleine ? C’est une Moby Dick
Curieux : Pratiquez-vous quelque sport olympique?…
Assurément Madame, avec ce gabarit
Vous feriez des miracles en haltérophilie!

CLIQUEZ ICI POUR ENTENDRE LA SUITE DU TEXTE À L’ÉMISSION ET RENDEZ-VOUS À 23 min 25 s

© 2011 -Sophie Hartung- tous droits réservés